Hello la compagnie,

Aujourd'hui on se retrouve pour parler de mon parcours scolaire, qui pourrait intéresser certains d'entre vous. Comme le dit explicitement le nom de mon blog, je suis en étude d'infirmière, mais je n'ai pas eput un parcours d'étude stable, j'ai changé deux fois d'école et fais deux formations différents en post bac pour en arriver là..

Je vais vous décrire sommairement la trame de ce que j'ai fais en matière d'études, je détaillerai chacune des étapes dans différents articles qui arriveront prochainement sur le blog.

J'ai vécu une scolarité qu'on peut qualifiée de "normale", j'ai jamais été la dernière de la classe ni la première, j'étais l'élève assidue mais celle des plus bavarde. Vous savez, celle qui se prend des mots et des remarques sans cesse parcequ'elle tchatche toute la journée avec la voisine??

 

  • LA MATERNELLE - LE PRIMAIRE:

maternelle-ecole-enfants

J'ai effectué ma maternelle dans l'école de mon village, pour ensuite finir en grande section dans une école à 10 minutes de chez moi.

Jusque là, tout vas bien.

Puis un beau jour, mon père s'est mis à me donner des cours pour que j'apprenne à lire, ce qui a entrainé ma progression très rapide en classe. J'étais une élève en avance, qui savait déjà lire en grande section, avant d'entrer en classe de CP. Je tiens à dire qu'apprendre à lire précocément m'a aidé dans ma vie future car j'ai pas mal lu dans les années de collège, cependant j'ai développer de grosses difficultés à lire en public..

S'est alors posée la question de passer directement en CE1 sans passer par la classe de CP.

Malheureusement j'ai du changer d'école entre temps car ma nourrice a déménager et j'ai du demander une dérogation auprès d'une autre école. A l'heure du départ de mon ancienne école, les séparations avec les copines de l'époque sont difficiles, la peur de se retrouver seule dans la nouvelle école, de ne pas trouver d'amies, de ne plus revoir les anciennes... 

Même si cette nouvelle institution se trouvait à quelques kilomètres de chez moi, le changement était très perturbant pour moi..

Je commence alors une nouvelle éducation dans une nouvelle école. Je m'y fait très rapidement et commence à me faire des amis. L'adaptation est toujours plus simple lorsqu'on est enfant. Je rencontre alors ma meilleure amie actuelle que je connais depuis environ 17 ans. 

Durant tout mon primaire, je suis une scolarité classique, non pas difficile pour moi car j'observe des facilités à assimiler certaines matières et d'autres... non :P

Se pose alors la question du collègue... Que faire lorsqu'on est d'un secteur natif différent de celui de ses amis de primaire? L'école primaire étant dans un canton différent du mien, j'avais bénéficié d'une dérogation pour y entrer. Chose bien pllus compliquée à avoir pour une entrée au collége

 

  • LE COLLEGE:

college-batiment-3-1024x687

Mes parents font alors le choix de m'inscrire dans un collège privé qui est affilié au canton de ma commune, ce qui me fait alors changer totalement de structure, d'amis, de repères. Je dois alors prendre le bus, seule pour aller au collège..

Je me retrouve avec une amie de primaire qui, elle aussi, est inscrite dans le même collège. Cependant, on ne tisse pas des liens aussi facilement sur le long terme avec des personnes qu'on ne connait que très peu. L'adolescence nous a alors séparé.

Je recommence alors à m'habituer à une institution différente pour la deuxième fois dans ma vie, tout en sachant que celle ci serait sans doute définitive jusqu'à la fin de ma scolarité. Les premiers temps sont difficiles pour moi, je suis loin de mes amies de primaire et je suis dans la "cours des grands".

J'étudie alors pendant une dizaine d'année dans ce collège et lycée en restant dans une filière générale qui me plait. J'adore le français, l'histoire géo et la SVT, mais je ne comprend pas grand chose en Maths et en Physiques...

En classe de seconde, j'effectue mon tout premier stage professionnel en cabinet infirmier et choisi de m'orienter vers cette profession plus tard. Je découvrais à peine ce milieu et je comptais déjà en faire ma profession, le contact, les soins technique, le relationnel, tout cet aspect me plaisait déjà énormément.

J'ai alors choisi de m'orienter vers un bac général scientifique , si je voulais changer de profession en cours de route, j'aurais la possibilité d'entrer plus facilement avec un bac S. Du moins, c'est ce que 99% des gens pensent, et jusqu'à maintenant je n'ai jamais eût de preuve contraire.

 

  • LE BAC SCIENTIFIQUE:

Bac_S

Le bac scientifique c'est dur, et c'est fastidieux. Il faut beaucoup travailler dans les matières scientifiques. J'avais pas mal de difficultés à intégrer certaines notions en maths et en physique dans le sens où je n'arrivait pas à en tirer un quelconque intérêt dans ma vie future. Je me demandais sans cesse à quoi bon ces formules à 4 inconnues me serviraient dans la vie. 

Plus tard, avec du recul, on se rend compte, que, oui on se pose ces questions en terminale, parce qu'on projète ce que l'on apprend à notre future profession.

Ce qui était mon cas. Je me demandais à quoi pouvait me servir des maths aussi poussés dans une filière paramédicale. Et c'est là, tout l'enjeux de faire une filière générale: elle vous permet d'avoir en tête des mécanisque de réflexions, que ce soit en mathématiques ou via la philosophie. Elle eglobe beaucoup de savoir généraux qui pourront servir à n'importe qu'elle formation par la suite.

Toutes ces façons de réflechir et de travailler nous "formate"  à de professions différentes et nous mettent dans le bain pour ceux ayant le projet d'intégrer des grandes écoles. Oui le bac S est réputé pour former des grosses têtes mais il révèle aussi des personnes aux capacités décuplées qui pousse les autres vers le haut.

Dans ma classe, l'ambiance était plutôt bonne, on s'entraidait dès que l'on pouvait et c'était bonne enfant! Les professeurs étaient strictes et la rigueur était de mise (lycée privé oblige).

Nous avions couramment des évaluations dans toutes les matières pour nous forcer à réviser, en plus d'une évaluation hebdomadaire le mercredi matin dans une matière choisie. Selon moi, cette technique d'apprentissage est bénéfique, car elle force la personne ( si elle veut réussir) à apprendre ses cours et à les appliquer. 

Pour avoir vécu durant toutes mes années de collège et lycée cette évaluation hebdomadaire, je trouve qu'elle nous a été bénéfique dans la régularité de notre apprentissage et nous a permis (surtout en terminale) de travailler régulièrement avec des épreuves de bac blanc. 

 

En 1ère S, j'ai donc passé le BAC de français à l'écrit (j'étais tombé sur la poésie) et à l'oral sur des textes travaillés durant l'année choisi aléatoirement. 

Conseils:

Pour votre bac de FRANCAIS, soyez attentif toute l'année aux conseils que vous donnera votre professeur, il va vous conseiller des lectures qui pourront enrichir votre réflexion, vous donner des astuces de rédaction. Vous ne devez pas négliger la rédaction pour ce qui est de l'écrit, soyiez attentif toute l'année à vos fautes d'orthographes car elles pourraient vous faire perdre de précieux points et vous décridibiliser auprès de votre examinateur. 

Pour ce qui est de l'oral, soyiez sur de votre préparation des textes, n'hésitez pas à les revoir avec vos camarades de classe pouc comparer vos annotations, vos textes ect.. Tout ce qui peut vous aider à préparer l'oral doit être en votre possésion. Demandez à vos parents un avis sur les textes (si ca les branche de lire du Voltaire) ou encore à vos frère et soeurs ainés qui sont surement passés par là.

Revisez vos textes à hautes voix pour essayer de boucler votre exposé dans le temps imparti. Et si, comme moi, vous avez du mal à lire en public, entrainez vous auprès de votre famille, et faites le dans différentes conditions qui peuvent vous perturber, pour vous entrainer à rester concentrer.

Pour le jour de l'oral, soyiez prêt. Ne stressez pas trop et mettez vous dans le bain directement. Vous avez travaillé dessus, il n'y a aucune raison de paniquer !

Pour le passage de l'épreuve d'HISTOIRE GEOGRAPHIE, soyiez attentif aux cours que vous donne le professeur, annotez ce qui vous semble important de retenir et appuyez vous sur les ouvrages de classe. J'ai moi même beaucoup travaillé sur les cours du livre de classe car il était super précis et m'aidait à rédier des phrases précises. Pour les dates que vous avez à apprendre, aucun secret: il faut RABACHER encore et encore! Trouvez votre technique personnelle pour arriver à les mémoriser : les enregistrer sur un mémo vocal pour les écouter par la suite, les écrire encore et encore, les rédiger toute sur un socle que vous relirai matin et soir. ect... A vous de trouver votre méthode. 

Pour ma part, je revisais à l'aide des livres de cours que j'avais et réécrivais beaucoup les cours, les dates, ou les notions à apprendre. Je faisais des fiches plus ou moins rédigées que je relisais tout au long de la journée durant les temp de révisions. J'alternais une fiche de cours avec un exercice !

 

Dans les matières principales en terminale à travailler de manière assidue nous avions: 

- Les MATHEMATIQUES (coefficient assez important + majoré si vous choisissez une spécialité): Savoir faire des fiches de cours structurée avec les formules, essayer de se les recopier pour s'aider à les mémoriser, ne pas hésiter à refaire les exercices de cours. Faire des annales!

- La PHYSIQUE (même chose que pour les maths): Refaire les exercices de cours, mémoriser les étapes importantes des cours appris. Ne pas hésiter à regarder des vidéos youtube qui peuvent aider à intégrer des notions.

- La SVT (même chose que pour les autres matière): La clefs de la SVT, c'est les FICHES DE REVISIONS, soyiez synthétique, mais pas trop, veillez à apprendre les grandes lignes et savoir prioriser certains détails de cours que vous vous sentirez apte de retenir pour les annoter sur votre copie du bac. Refaites des annales régulièrement et apprenez à synthétiser votre cours (si je me souviens bien, en SVT une synthèse sur un thème est demandé au bac)

- La PHILOSOPHIE (matière difficile qui demande beaucoup de relecture): Pour moi, c'était la matière la plus difficile, dans le sens, ou on sait que cela dépend beaucoup du correcteur aussi. J'ai fais des fiches de mémorisation de concept, mais il faut apprendre le cours dans son ensemble car on ne comprend pas tout le cours avec deux trois lignes de résumé. La philosophie suit tout un questionnement qu'il est important de comprendre avant de pouvoir le retranscrir par écrit avec ses mots. Veillez à bien intégrer les concepts travaillés en cours

- Les LANGUES ETRANGERES: Soyiez à l'écoute tout au long de l'année pour habituer votre oreille à entendre la langue parlée, cela vous servira pour la partie audio à retranscrire dans certains bac. Emmagasinez le maximum de vocabulaire quue vous pouvez en vous faisant des fiches de révisions. Redigez au maximur lorsque vous avez des questions à faire à la maison, regardez des films dans la langue en sous titrés...

Vous aviez aussi à passer l'épreuve de SPORT, mais bon, ça, on le sait tous, on se prend pas vraiment la tête dessus.

J'ai travaillé pas mal, avec des fiches et des ouvrages spécifique au baccalauréat scientifique, en voici une sélection:

http://livre.fnac.com/a10444620/Collectif-Boite-a-fiches-Reussir-mon-Bac-S?oref=00000000-0000-0000-0000-000000000000&Origin=SEA_GOOGLE_PLA_BOOKS&mckv=_dc&pcrid=64457382143&ectrans=1&gclid=Cj0KEQjwnPLKBRC-j7nt1b7OlZwBEiQAv8lMLLiLNRVmC8LL8MY4C8blZT9lkwdELLYgLwRpSUHe7IQaAipl8P8HAQ

http://livre.fnac.com/a10501022/Collectif-Maxi-compil-fiches-Term-S-Tout-en-un?oref=00000000-0000-0000-0000-000000000000&Origin=SEA_GOOGLE_PLA_BOOKS&mckv=_dc&pcrid=64457382143&ectrans=1&gclid=Cj0KEQjwnPLKBRC-j7nt1b7OlZwBEiQAv8lMLA4TqPfV5tqi52p8DUZ6BL7eV4WYUjVb3GFghoVeE1caAhQ38P8HAQ

http://livre.fnac.com/a9584979/Collectif-L-Annee-du-Bac-Term-S-Toutes-les-matieres-Tout-pour-reussir?oref=00000000-0000-0000-0000-000000000000&Origin=SEA_GOOGLE_PLA_BOOKS&mckv=_dc&pcrid=64457382143&ectrans=1&gclid=Cj0KEQjwnPLKBRC-j7nt1b7OlZwBEiQAv8lMLGN__cI56HQAE8-Dp1suOgV_Gz4jpaV1RRfjyvAKNe0aAlNx8P8HAQ

http://livre.fnac.com/a10732465/Collectif-Prepabac-tout-en-un-Term-S?oref=00000000-0000-0000-0000-000000000000&Origin=SEA_GOOGLE_PLA_BOOKS&mckv=_dc&pcrid=64457382143&ectrans=1&gclid=Cj0KEQjwnPLKBRC-j7nt1b7OlZwBEiQAv8lMLJk4TmtzmBQHFKUlV6LYFvFEW2rmqskaM3lYJs7V4bIaAs518P8HAQ

L-Annee-du-Bac-Term-S-Toutes-les-matieres-Tout-pour-reuir        Prepabac-tout-en-un-Term-S      Boite-a-fiches-Reuir-mon-Bac-S

 

  • Mes conseils pour le BAC:

- Soyiez fier de vos progrès tout au long de l'année, n'hésitez pas à les montrer à vos parents, même s'ils sont minimes, ils verront la différence et seront vous remotiver en cas d'échec.

- Maintenez votre régularité de travail, faites de votre mieux, en écoutant aussi votre corsp (pas trop non plus)

-Travaillez de manière structurée et méthodique (à l'aide de planning, de stabilos, faites des fiches révisions ect..)

- Octroyez vous le droit de faire des pauses pour couper le rythme parfois intense des révisions (sortez votre animal de compagnie, regarder UN épisode  de votre série préférée, bref, faite une activité qui vous fait du bien pour vous détendre et être bien pour reprendre les révisions par la suite)

- Utiliser le mode de révision qui vous correspond (vous êtes plutôt mauscrit : faites des fiches révisions, vous êtes plutôt auditif: révisez vos cours à voix haute ect..)

- Travaillez dans un endroit calme et confortable pour vous (dans votre chambre, une bibliothèque, une table de salon) auquel cas, optez pour des bouchons d'oreille 

- Maximiser votre concentration: On éloigne le téléphone, on le met en mode avion durant un temps, on se concentre au maximum et on se met en condition pour travailler

- Soigner votre plan de travail, on travaille toujours mieux dans une chambre et un bureau bien rangé pour retrouver facilement un objet dont on a besoin rapidement.

 

baccalaureat-diplome-588x318

Par la suite de mon BAC que j'ai obtenu mention bien, je me suis inscrit en faculté de médecine, sans vraiment savoir pourquoi, mais plutpot par curiosité de me dire "j'aurais essayé, ça peut ne m'être que bénéfique". J'ai alors réalisé plusieurs inscriptions post bac dans des fac de médecine à Lyon, Grenoble, Saint Etienne. 

Le trois m'ont accepté et j'ai donc choisi de faire ma PACES (Première année commune en santé). Je vous prépare un article sur cette année, mes conseils, les difficultés, les épreuves ect..

c308e30_6724-1g95tq7

 

J'espère que ce petit article vous plaira, on se donne rendez vous très vite pour un prochain article,

XOXO,

Priscille